Avant de partir, passe un coup d’aspirateur et de serpillère, on lave draps et serviettes et on les range là où on les a trouvés. Normal… Et si on ne peut ou veut pas faire ça soi-même, on s’arrange avec Aurélie (ses coordonnées sont ici), avec qui nous avons un contrat.

Contrat avec la femme de ménage

Il existe un contrat entre les propriétaires et la « femme de ménage » Aurélie Bodin :
Le contrat spécifie que toutes les activités sont soumises à déclaration sociale.
La maison est régulièrement inspectée : volets, toiture, dégâts des eaux, etc. (peut être effectué par le compagnon d’Aurélie en son nom)
Lors d’une arrivée (si prévenue), la maison est prête (électricité, eau et chauffage d’hiver en marche)
Elle possède un double des clés
Lors d’un départ, elle peut faire le ménage et nettoyer et repasser draps et linge de toilette (vérifier qu’elle n’est pas en arrêt maladie donc légalement apte à travailler dans la maison).

Règles relatives au linge

CAS N° 1 : Aurélie est en fonction
Lors d’un départ, elle peut faire le ménage et nettoyer et repasser draps et linge de toilette (vérifier qu’elle n’est pas en arrêt maladie donc légalement apte à travailler dans la maison). Les draps et linges de toilette sont dans le placard du palier du 1° étage ou dans le meuble de la chambre carrelée.

CAS N° 2 : Aurélie n’est pas en fonction
On est prié d’apporter ses draps et linge de toilette, au moins pour la fin d’un long séjour.
Sinon, apporter le linge chez Aurélie qui pourrait travailler à son domicile (sans déclaration), à rémunérer « au black ». Solution à ne pas privilégier tant que MG est aux affaires…